Définition de problème | Dictionnaire français (2024)

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « problème »

    nom commun

Sommaire

  • Définitions de «problème»
  • Étymologie de «problème»
  • Phonétique de «problème»
  • Fréquence d'apparition du mot «problème» dans le journal Le Monde
  • Évolution historique de l’usage du mot «problème»
  • Citations contenant le mot «problème»
  • Images d'illustration du mot «problème»
  • Traductions du mot «problème»
  • Combien de points fait le mot problème au Scrabble?
VariantesSingulierPluriel
Masculinproblèmeproblèmes

Définitions de « problème »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROBLÈME, subst. masc.

A. − ÉPISTÉMOL. Question à résoudre par des méthodes rationnelles ou scientifiques. Synon. question.Problème d'astronomie, de physique; problème insoluble; problème mal posé; la clé, la solution du problème:

1. Certes, Newton marque d'abord qu'il pourrait y avoir une cause de la gravitation à chercher, mais il ne l'a pas trouvée encore. Les disciples seront plus catégoriques; pour eux le problème n'existe pas, la gravitation est une propriété irréductible de la matière, il n'y a pas lieu de chercher au delà d'elle.Gds cour. pensée math.,1948, p.376.

MATH. Question pouvant être résolue à partir des éléments donnés dans l'énoncé. Problème d'algèbre, d'arithmétique, de mathématiques; problème de la quadrature du cercle, de la cubature de la sphère; données, énoncé, solution d'un problème; poser, résoudre un problème, faire un problème de géométrie. Le calcul de cette probabilité serait un problème compliqué, dont la solution dépendrait de la forme du calcul numérique qui a amené les deux résultats concordants, du nombre des chiffres employés, etc. (Cournot,Fond. connaiss.,1851, p.112).Il est fini, ce problème. Après avoir recommencé chaque opération deux fois (je me trompe si souvent!) j'obtiens un résultat de 22.850 francs, comme bénéfice du monsieur; un joli bénéfice! (Colette,Cl. école,1900, p.209).

B. − P. ext., cour.

1.

a) Question d'ordre théorique ou pratique qui implique des difficultés à résoudre ou dont la solution reste incertaine. Problème complexe, insoluble; soulever, traiter un problème.

α) [Sur un plan spéculatif] Problème philosophique, métaphysique, moral; problème ontologique. Le problème de Dieu, je dois le confesser, avait été réglé dès la seconde. Je ne pense pas avoir eu l'occasion de l'aborder ensuite avec un seul de mes nombreux camarades de lycée, de régiment, d'université (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p.75).La vie peut-elle exister en dehors de l'organisation cellulaire? Le problème se pose seulement pour les formes virales (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.625).

Faux problème. V. faux1.

β) [Sur un plan pratique] Le problème de l'éducation des enfants, de la drogue; le problème du désarmement; les problèmes de la circulation, du stationnement; problèmes politiques, économiques, financiers, sociaux; les grands problèmes. Toutes les religions se sont organisées autour du problème sexuel (Faure,Espr. formes,1927, p.130):

2. Il n'est pas de jeune fille de dix-huit ans, si ingénue qu'on la suppose et si discrètement élevée qu'elle puisse être, qui n'ait agité maintes fois dans sa petite tête le problème inquiétant du mariage et de ses suites.Theuriet,Mariage Gérard,1875, p.174.

Expr. fam. C'est ton (mon, votre, son...) problème. Cela te (me, vous, le...) concerne personnellement. Voir Rey-Chantr. Expr. 1979.

b) Difficulté, ennui. Avoir des problèmes, chacun a ses problèmes; problèmes techniques; problèmes d'argent, de santé. Raconter une histoire d'aujourd'hui où les lecteurs retrouveraient leurs soucis, leurs problèmes (Beauvoir,Mandarins,1954, p.256):

3. Tentative d'abandon d'activités dispersées dans lesquelles les patrons de la Banque Rothschild se seraient lancés avec trop d'impétuosité en période d'expansion ? En tout cas, l'énumération des filiales «à problèmes» est préoccupante.Le Point,16 oct. 1978, p.153, col. 1.

Poser des problèmes. Susciter des difficultés. Faire problème. Présenter des difficultés. C'était [Vigny] une nature des plus compliquées dans sa finesse et qui, par ses qualités et ses défauts, ses supériorités et ses ridicules, fait encore problème pour moi aujourd'hui (Sainte-Beuve,Portr. contemp., t.2, 1869, p.79).

Familier

Il n'y a pas de problème. La chose est simple, facile. C'est pas un problème. C'est très simple. C'est pas tellement un problème, dit Gabriel (Queneau,Zazie,1959, p.33).

Pas de problème, sans problème. Certainement. Voir Rey-Gagnon Anglic. 1982.

Spécialement

SOCIOL. Problème social. ,,Situation considérée comme menaçante pour certaines valeurs de civilisation d'une société donnée`` (Willems 1970).

PSYCHOL., au plur. Difficulté d'ordre affectif ou psychologique. À partir du transfert on crée une nouvelle édition de vieux problèmes (Choisy,Psychanal.,1950, p.184).Certains tribunaux ont même fait appel, ici et là, à des «spécialistes». (...) à Paris, deux psychologues reçoivent les conjoints «à problèmes» (Le Point,10 mars 1980, p.68, col. 2).

2. Chose dont il est difficile de déterminer la nature, ou qu'on ne peut expliquer, concevoir. Synon. énigme.Cette affaire est un vrai problème. L'homme est pour lui-même un grand problème (Ac.).Beaucoup ont souffert devant le problème de la vie (Sand,Lélia,1833, p.2).L'homme a été le problème du dix-huitième siècle; la femme est le problème du dix-neuvième (Hugo,Actes et par. 3,1876, p.277):

4. ... J'irai, j'irai par-tout te rendre un même hommage,Et d'un égal amour accomplissant ma loi,Jusqu'aux bords du néant murmurer: gloire à toi!−Ni si haut, ni si bas! simple enfant de la terre,Mon sort est un problème, et ma fin un mystère;Je ressemble, seigneur, au globe de la nuitQui, dans la route obscure où ton droit le conduit,Réfléchit d'un côté les clartés éternelles,Et de l'autre est plongé dans les ombres mortelles.Lamart.,Médit.,1820, p.41.

Fam. Problème! Le tout se terminait par cette phrase, grosse peut-être de perfidies: «D'où vient leur tendresse? Problème! et, comme dit Bazile, qui diable est-ce qu'on trompe ici?» (Flaub.,Éduc. sent., t.2, 1869, p.42).L'as-tu vu ? rapporte-t-il le portrait d'Aïssé? Problème! (Flaub.,Corresp.,1871, p.321).

REM. 1.

Problème-, premier élém. de comp.dont le second élém. désigne la nature de la question à résoudre, de la difficulté à surmonter. Le problème-tabac vient de se poser chez les fumeurs. Mais, pour l'instant, il se traduit surtout par des agacements. Le non-fumeur, superbement ignoré jusqu'à l'an passé, commence à être regardé d'un sale oeil (Le Nouvel Observateur,4 mars 1978, p.55, col. 3).

2.

Non-problème, subst. masc.[Le subst. constr. ne peut être interprété comme une nominalisation] En Grande-Bretagne, le P-C est un non-problème, le seul micro-organisme politique qui ne croît ni ne meurt (L'Express,10 oct. 1977, p.143, col. 2).Le déficit: un non-problème. Le déficit le plus souvent évoqué concerne non pas l'ensemble des organismes de Sécurité Sociale, mais celui du régime général des salariés (L'Express,20 oct. 1979, p.187, col. 3).

Prononc. et Orth.: [pʀɔblεm]. Ac. 1694: -blé-; 1718: -ble-; dep. 1740: -blè-. Étymol. et Hist.1. Ca 1380 «difficulté d'ordre spéculatif, à laquelle on cherche une solution satisfaisante pour l'esprit» (Evrart de Conty, Problèmes d'Aristote, ms B.N., fr. 210, fo1a ds Gdf. Compl.); 2. a) 1612 «(dans le domaine scientifique) question à résoudre par des méthodes logiques, rationnelles» (Cl.-G. Bachet, Problèmes plaisans et delectables qui se font par les nombres, Lyon [titre] cf. Cioranescu 17e, 9170); b) 1900 «exercice scolaire de mathématiques» (Colette, Cl. à l'école, Paris, Ollendorf, p.138); 3. a) 1753 «chose, personne que l'on conçoit ou que l'on explique mal» (La Beaumelle, Le Siècle de Louis XIV ds Brunot t.6, p.1383); b) 1775 «difficulté d'ordre pratique à laquelle on se trouve confronté» (Voltaire, Lett. Delisle, 25 mars ds Littré); c) 1954 avoir des problèmes «avoir des difficultés (matérielles, psychologiques, sentimentales)» (Beauvoir, op. cit., p.507); d) 1963 il n'y a pas de problème (Lar. encyclop.). Empr. au lat. problema «problème, question à résoudre», gr. πρόβλημα «ce qu'on a devant soi, obstacle; tâche, sujet de controverse, problème», dér. de προβάλλω «jeter devant; mettre en avant comme argument; proposer (une question, une tâche, etc.)». L'expr. sous 3 d est un calque de l'angl. no problem, problem est att. dep. 1934 avec un sens affaibli (v. Rey-Gagnon Anglic. et NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 5985. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2536, b) 3731; xxes.: a) 6530, b) 17366. Bbg. Quem. DDL t.27.


Article lié : «Pas de problème» ou «pas de problèmes»?

Wiktionnaire

Nom commun - français

problème \pʁɔ.blɛm\ masculin

  1. Question scientifique à résoudre.
    • Problème de géométrie ou d’algèbre.
    • Un problème insoluble, difficile à résoudre.
    • En attendant que ma dissertation résolve enfin le problème géographique qui tient toute l'Europe savante en suspens, je veux vous raconter une petite histoire; (...). (Prosper Mérimée, Carmen, 1845 (Pocket, 1990, p. 30))
    • Victor Horta trouve dans le hall octogonal de l'hôtel Tassel une solution élégante au problème posé par l’encombrement des radiateurs. (Françoise Aubry, Art nouveau, art déco & modernisme, Bruxelles, éd. Racines, 2006, p.147)
  2. (Familier) Question difficile à résoudre.
    • Profondément obsédée par les problèmes de l'au-delà, toujours inquiète des mystères d’outre-tombe, l'âme bretonne ne peut se passer de méditer leur explication. (Ludovic Naudeau, La France se regarde: le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […], mais son talent c'est précisément de mettre les problèmes les plus ardus à la portée des cerveaux les plus frustes. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Familier) Difficulté, ennui, souci.
    • T’as un problème?
    • Les problèmes de la vie.
    • Il n’existait pour lui aucun problème, ce qui est le comble du bonheur et de la sottise. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 93.)
  4. (Par extension) Tout ce qui est difficile à concevoir, comme définir un caractère ou expliquer une conduite.
    • L’homme est pour lui-même un grand problème.
    • Cet homme est un problème, sa conduite est un vrai problème.
  5. Affaire embrouillée.
    • Après la Coupe du monde de 2022, l’humanité entière fut gagnée par la fièvre du ballon rond et ce sport s’imposa comme la meilleure façon de régler les problèmes internationaux. (Bernard Werber, «Du pain et des jeux», dans L'Arbre des possibles et autres histoires, Éditions Albin Michel, 2002)
  6. Jeu ou énigme publié dans la presse, grille de mots croisés, de mots fléchés, de sudoku, exercice d’échecs, de dames, de bridge.
  7. Composition artistique dans le domaine des échecs ou des dames.
    • Un problème d'échecs.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0


Littré (1872-1877)

PROBLÈME (pro-blè-m') s. m.

  • 1 Terme de mathématique. Toute question où l'on indique le résultat qu'on veut obtenir, et où l'on demande les moyens d'y parvenir ; ou bien l'on indique les moyens et l'on demande le résultat. Problème d'algèbre, de géométrie.

    On dit de même problème d'astronomie, de physique, etc.

    Fig. Tout procès est un problème… la mort est un problème aussi, je le résoudrai bientôt, Voltaire, Lett. Delisle, 25 mars 1775.

  • 2Proposition douteuse qui peut recevoir plusieurs solutions. Problème de métaphysique, de morale. Il devrait vous paraître affreux que votre salut fût devenu un problème, Massillon, Carême, Salut.
  • 3En général, tout ce qui est difficile à expliquer, à concevoir. L'homme est dans ses écarts un étrange problème, Andrieux, Meunier de Sans-Souci.

    Cet homme est un problème, sa conduite est un vrai problème, il est difficile de définir son caractère, d'expliquer sa conduite.

    On dit de même : Cette affaire est un problème

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « problème »

Emprunté au latin problema («problème, question à résoudre»), lui-même emprunté au grec ancien πρόϐλημα, próblêma («ce qui est lancé en avant ou projeté», «obstacle», «promontoire»).

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0


Πρόϐλημα, de προϐάλλειν, jeter en avant, de πρὸ, en avant, et βάλλειν, jeter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution


Phonétique du mot « problème »

MotPhonétique (Alphabet Phonétique International)Prononciation
problèmeprɔblɛm

Fréquence d'apparition du mot « problème » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « problème »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « problème »

  • Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles.
  • Dans le cocufiage mutuel le seul problème réel est un problème d'horaire.
  • Ce qui fait d'un problème un problème, c'est de contenir une contradiction.
  • Tous les progrès sont précaires, et la solution d’un problème nous confronte à un autre problème.
  • Le poète, à l’affût, tout comme un autre, des obscures nouvelles du monde et de l’invraisemblable problème d’herbes, de cailloux, de saletés, de splendeur, qui s’étend sous ses pas, nous rendra les délices du langage le plus pur aussi bien celui de l’homme de la rue ou du sage, que celui de la femme, de l’enfant ou du fou. Si l’on voulait, il n’y aurait que des merveilles.
  • Tout problème profane un mystère; à son tour, le problème est profané par sa solution.
  • Ne me dites pas que ce problème est difficile. S'il n'était pas difficile, ce ne serait pas un problème.
  • Il n'y a pas de problème; il n'y a que des solutions. L'esprit de l'homme invente ensuite le problème.
  • Les problèmes sont le prix du progrès. Ne m'apportez que des problèmes. Les bonnes nouvelles m'affaiblissent.
  • Lorsque vous résolvez un problème, vous devriez remercier Dieu et passer au problème suivant.
Voir toutes les citations du mot « problème » →

Traductions du mot « problème »

LangueTraduction
Anglaisproblem
Espagnolproblema
Italienproblema
Allemandproblem
Chinois问题
Arabeمشكلة
Portugaisproblema
Russeпроблема
Japonais問題
Basquearazoa
Corseprublema
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot problème au Scrabble ?

Nombre de points du mot problème au scrabble : 13 points

As someone deeply immersed in linguistic and semantic analysis, particularly in the field of language and its usage, I have a robust understanding of concepts related to words, their etymology, contextual meanings, and linguistic evolution. To delve into the comprehensive overview provided, let's break down the information related to the article on the word "problème":

Concepts and Information Covered in the Article:

  1. Définitions du mot « problème » (Definitions of the word "problem"):

    • The article outlines various definitions of the term "problème," ranging from its epistemological and mathematical connotations to its broader practical and philosophical implications.
  2. Étymologie de « problème » (Etymology of "problème"):

    • It traces the word's origin, derived from Latin "problema" and Greek "πρόβλημα," shedding light on its meaning as something projected forward or an obstacle.
  3. Phonétique de « problème » (Phonetics of "problème"):

    • This section deals with the phonetic transcription of the word using the International Phonetic Alphabet (IPA).
  4. Fréquence d'apparition du mot « problème » dans le journal Le Monde (Frequency of appearance of the word "problème" in the Le Monde newspaper):

    • An analysis showing the frequency of the word's appearance in a specific context, likely discussing its prevalence or relevance.
  5. Évolution historique de l’usage du mot « problème » (Historical evolution of the use of the word "problem"):

    • Using tools like the Google Books Ngram Viewer, it demonstrates how the usage of the term has evolved over time.
  6. Citations contenant le mot « problème » (Quotes containing the word "problem"):

    • Several quotes elucidating different perspectives or contexts in which the term "problem" is used.
  7. Images d'illustration du mot « problème » (Illustrative images of the word "problem"):

    • Visual representations or illustrations that may help in understanding the term or its context.
  8. Traductions du mot « problème » (Translations of the word "problem"):

    • A compilation of translations of the term "problem" in various languages.
  9. Combien de points fait le mot problème au Scrabble? (Scrabble point value of the word "problème"):

    • Indicates the number of points the word "problème" earns in the game of Scrabble.
  10. Variantes (Variants):

    • It might discuss different forms or variations of the word "problem."
  11. Singulier/Pluriel/Masculin (Singular/Plural/Masculine):

    • Details about how the word "problem" changes in its singular, plural, or masculine forms in the French language.
  12. Dictionnaire Trésor de la Langue Française informatisé (Treasure of the French Language digitalized dictionary):

    • Detailed definitions and explanations provided by this specific dictionary about the term "problème" in various contexts and disciplines.
  13. Wiktionnaire and Littré:

    • Additional insights and definitions from these linguistic resources about the term "problème."

Expertise and Analysis:

Understanding the multifaceted nature of the term "problème," its varied contexts in mathematics, philosophy, linguistics, and its evolution over time, requires a comprehensive grasp of language and its semantic nuances. Analyzing its historical usage, phonetic representation, translations, and the Scrabble point value demonstrates a holistic approach to comprehending a word's multifarious dimensions and applications in diverse fields.

If there are specific areas within this overview that you'd like to explore in more depth or if you have further questions, feel free to inquire.

Définition de problème | Dictionnaire français (2024)

References

Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Mrs. Angelic Larkin

Last Updated:

Views: 6436

Rating: 4.7 / 5 (67 voted)

Reviews: 82% of readers found this page helpful

Author information

Name: Mrs. Angelic Larkin

Birthday: 1992-06-28

Address: Apt. 413 8275 Mueller Overpass, South Magnolia, IA 99527-6023

Phone: +6824704719725

Job: District Real-Estate Facilitator

Hobby: Letterboxing, Vacation, Poi, Homebrewing, Mountain biking, Slacklining, Cabaret

Introduction: My name is Mrs. Angelic Larkin, I am a cute, charming, funny, determined, inexpensive, joyous, cheerful person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.